Notre panel de service s’élargit avec une nouvelle offre de testings/services:

Le DDR Kit ou “Multi Flow DNA Damage Repair Kit” (Laboratoires Litron, USA) permet l’évaluation en cytométrie en flux du potentiel clastogène, aneugène et cytotoxique de vos substances dans un contexte de screening.

L’exposition du génome à une substance peut engendrer des lésions conduisant la cellule à répondre de façon spécifique. Une gamme de kits MultiFlow ™ a été développée par Litron Laboratories afin de détecter simplement, rapidement et efficacement différents paramètres d’évaluation du potentiel génotoxique. Lors de cette méthode réalisée en microplaques, les noyaux sont extraits, les acides nucléiques colorés et les épitopes nucléaires marqués au cours d’une même étape. Après une brève période d’incubation, les échantillons sont prêts pour analyse en cytométrie en flux.

Le laboratoire de Toxicologie Génétique de l’Institut Pasteur de Lille vous propose d’étudier les évènements et mécanismes consécutifs aux lésions de l’ADN vis-à-vis de cellules humaines (TK6) par la mesure des réponses p53, γH2AX et Phospho-Histone H3. La mesure de p53 correspond à un événement de translocation nucléaire tandis que l’évaluation de γH2AX permet la détection de cassures d’ADN double brin. Du troisième paramètre, la phosphorylation spécifique de l’histone H3, est déduit le nombre de cellules en mitose. Enfin, l’utilisation de billes de comptage permet le calcul des paramètres couramment employés d’évaluation de la cytotoxicité (RICC, RPD…).

L’ensemble de ces paramètres spécifiques est utile pour la prédiction du mode d’action génotoxique et/ou du potentiel cytotoxique des substances d’essai.

L’efficacité de cette méthode “haut-débit” permet des études en screening sur plusieurs produits de façon concomitante.